La Fédération Normandie-Mathématiques a mis en place un séminaire mensuel, ouvert à tous, traitant de la vulgarisation des mathématiques.
Ce séminaire est organisé par P. Bellingeri, G. Croce, E. Féaux de Lacroix, G. Grancher, S. Maingot, E. Reyssat et T. de la Rue; il se tient dans l'un des laboratoires de Normandie-Mathématiques.

Prix André Parent

Le prix André Parent 2017 a été attribué à « Ça roule ! ... sans glisser », travaux de 4 lycéen.ne.s du Lycée Français Prins Henrik de Copenhague : Sophia Sanchez, August Solliv, Maxime Ribeau et Raphaël Merlin.
Ces travaux de recherche ont été encadrés par Gérard Grancher (Laboratoire de Mathématiques Raphaël Salem, CNRS-Université de Rouen) et Sylvie Guétienne (professeur de mathématiques au LFPH).

Le prix André Parent a pour but de valoriser un travail de recherche, encadré ou non, effectué par un groupe de jeunes, primaires, collégiens ou lycéens, pendant l'année 2016/2017, sur un sujet scientifique dans lequel les mathématiques tiennent une place primordiale.
Le jury se détermine en fonction de trois critères :

  • le choix du sujet, en particulier son caractère mathématique ;
  • la maîtrise de ce sujet ;
  • la qualité de présentation de ce sujet sur le salon, pour un public de tout niveau.

Le prix 2017 a été attribué le 29 mai lors du « Salon Culture et Jeux Mathématiques » qui s'est tenu place Saint Sulpice à Paris.

Prochaines séances

Séances passées

Lundi 12 juin 2017 de 14h30 à 18h30

Amphi A, site du Madrillet, Université de Rouen

Excursions Mathématiques,

un après-midi de conférences grand-public.

C'est gratuit, mais l'inscription est obligatoire.



Paolo BELLINGERI (Université de Caen)
Pareil ! Déjà en mathématiques la parité a plusieurs significations, si en plus on essaie de prendre en compte ce qu'est la parité pour un physicien, un chimiste, un enfant, un(e) citoyen(ne)... les choses se compliquent davantage! Cependant, une chose reste vraie: toute définition se prête à être généralisée... Deborah MICHEL (Université Rouen) et Aina RAKOTONDRANDISA (Université de Rouen) Ma thèse en 180 secondes. Elise JANVRESSE (Université Amiens) et Thierry de la RUE (CNRS, Université de Rouen) Des images de mathématiques. Nous partirons d'images réalisées à différentes occasions pour illustrer quelques aspects de la recherche en mathématiques. Ces images n'auraient pas pu être obtenues sans les progrès mathématiques accomplis depuis la seconde moitié du vingtième siècle.
Nous essaierons de dévoiler quelques-uns des secrets qui ont permis leur production. Cela nous permettra de parler de fractales, de pavages, de hasard, de graphes, d'optimisation, d'algorithmes...
Isabelle GALLAGHER (Médaille d'argent CNRS 2016, Université Denis Diderot Paris ) Probabilités, Irréversibilité et Propagation du chaos. Suivant l'échelle à laquelle on observe un objet physique, on peut en faire des descriptions très différentes : une description microscopique (le comportement de chacun des atomes) ou une description macroscopique (l'évolution de sa température, sa vitesse etc). La question de concilier ces deux descriptions est un problème mathématique identifié comme une question fondamentale depuis le début du 20ème siècle par D. Hilbert. Liée à cette question est la compréhension de l'apparition de l'irréversibilité : chaque molécule a un mouvement réversible dans le temps, mais observé à grande échelle le comportement d'un gaz ne l'est pas en général. Nous verrons que ce paradoxe apparent est lié à ce que notre description est en fait de nature probabiliste.

Mercredi 5 avril 2017 à 17h, (amphi S3 049, campus 2 de l'Université de Caen) Mikaël LAUNAY (MicMaths) L'art subtil de l'imprécision Les mathématiques sont réputées pour leur exactitude et leur rigueur. Pourtant, dans certaines situations, il peut s'avérer particulièrement intéressant et utile de cultiver l'art du flou. Que ce soit en algèbre, en géométrie ou différentes autres branches de leur discipline, les mathématicien-ne-s sont parfois capables de tirer un grand profit de ne pas savoir de quoi ils parlent. Certains célèbres problèmes ont été résolus par un usage particulièrement subtil (et précis !) de l'imprécision.

Mercredi 29 mars 2017 à 14h, (site du Madrillet, Université de Rouen) Évelyne BARBIN (Université de Nantes) Les écritures de la danse ou comment coder des mouvements et des rythmes ? Nous proposons d’analyser dans leurs contextes historiques deux écritures de la danse, proposées à plus de deux siècles d’intervalle, puis de comparer ces écritures en les interprétant comme des « codages » complexes, puisqu’il s’agit de représenter sur une feuille de papier des mouvements et des rythmes.
La première écriture, intitulée « chorégraphie », apparaît dans l’ouvrage Chorégraphie ou l’art de décrire la Danse de Raoul Auger Feuillet en 1700. Elle a connu un succès important et elle est toujours en usage pour les danses baroques.
La seconde écriture est la « cinétographie » inventée par Rudolf Laban en 1928, qui est destinée plus largement à représenter des mouvements, elle est aujourd’hui toujours employée par les danseurs.
Nous comparons la chorégraphie de Feuillet et la cinétographie de Laban, en établissant un parallèle entre ces deux écritures avec les deux écritures de machines finies, inventées dans les années 1930-1960 pour classer calculateurs et programmes.

Mercredi 15 mars 2017, (Amphi Rosalind Franklin, Mont-Saint-Aignan, Université de Rouen)

Semaine des maths : après-midi Tresses et cordes

14h00 à 14h30 : Alessandra RENIERI, Università di Camerino Tressage (Intrecci) Dans chaque danse, des danses traditionnelles de l' Allemagne à l'Afrique, du hip-hop au ballet classique, il y a des concepts mathématiques. Beaucoup d'éléments sont inclus inconsciemment soit dans le but d'une recherche d'harmonie de mouvement du corps dans l'espace, soit pour un simple sens logique.
Certains chorégraphes contemporains ont remarqué cette forte présence de concepts mathématiques, au point de s'en être inspiré pour concevoir de véritables spectacles. Dans ce séminaire je présenterai Tressages (Intrecci, en italien) une chorégraphie basée sur des éléments géométriques et topologiques.
14h30 à 15h30 : Paolo BELLINGERI, Université de Caen Qu'est-ce qu'une tresse pour un mathématicien ? Les tresses sont des objets que l'on retrouve dans la vie de tous les jours à des fins décoratives (cheveux, bracelets, mais aussi dans les boulangeries... et les fromageries), ou pratiques (câbles, tissus), ou ludiques...
Les tresses sont aussi des objets mathématiques; motivée par l'industrie du textile, l'étude des tresses s'est beaucoup développée jusqu'à devenir un important thème de recherche en mathématiques, avec de nombreuses connections et applications dans de multiples domaines.
16h00 à 17h00 : Visite de la Corderie Valois à Notre-Dame de Bondeville

Mercredi 30 novembre 2016, à 14h (amphi S3-044, campus 2 de l'Université de Caen) José Luis RODRIGUEZ BLANCAS (Universidad de Almería, Espagne) Jouons avec un peu de géométrie et de topologie. On présentera dans cet exposé du matériel et des jeux didactiques avec lesquels on peut comprendre les propriétés géométriques et topologiques d'objets variés comme les graphes, noeuds, surfaces, fractales, etc.
Pour plus d'information : topologia.wordpress.com

Mercredi 11 janvier 2017 à 14h, (Amphi Normand, UFR Sciences et Techniques, Université du Havre) Yannick PRIVAT (CNRS, Laboratoire Jacques-Louis Lions) À la recherche de formes optimales : enjeux mathématiques et applications concrètes. Dans cet exposé, nous commencerons par expliquer de façon très simple ce qu'est l'optimisation de forme, une discipline des Mathématiques au confluent de l'analyse, de la géométrie et du calcul des variations. Du point de vue des applications, il s’agit par exemple d’améliorer les formes d’objets industriels (structure mécanique, profil aérodynamique, antenne, composants électroniques, etc.) afin d’en faciliter la conception, d’augmenter certaines de leurs propriétés physiques essentielles (solidité, efficacité, durabilité). À travers divers exemples et illustrations, allant de problèmes fondamentaux connus depuis l’Antiquité jusqu’à des développements médicaux récents très prospectifs, nous tenterons de mettre en évidence les évolutions et les impacts de la recherche en optimisation de forme.


Programme de conférences de vulgarisation

Sauf mention contraire, gratuit et ouvert à tous.

Lundi 13 mars 2017 à 20h30, Café des images à Caen. Soirée proposée par le LMNO à l'occasion de de la semaine des maths Autour du film "L'homme qui défiait l'infini".

Mardi 11 octobre 2016 à 20h30, CIRM à Luminy. Gérard GRANCHER (CNRS, Université de Rouen) Démocratie, dictature ... et mathématiques

du 10 au 15 octobre 2016 Fête de la science Des chercheurs de Normandie-mathématiques participeront à cette manifestation à Caen, à Rouen ...

Jeudi 15 décembre 2016, à l'Université du Havre Grprès-midi de mathématiques pour tou.te.saines de Science 14h10 : Bruno MORVAN (Université du Havre) : « Métamatériaux acoustiques »
14h45 : Jean EISENSTAEDT (Observatoire de Paris) : « La science, fondements et conséquences »
15h20 : Paolo BELLINGERI (Université de Caen) : « Noeuds et tours de magie »
Un programme détaillé est en ligne en https://www.univ-lehavre.fr/spip.php?article1137