La Fédération Normandie-Mathématiques a mis en place un séminaire mensuel, ouvert à tous, traitant de la vulgarisation des mathématiques.
Ce séminaire est organisé par P. Bellingeri, G. Croce, G. Damamme, E. Féaux de Lacroix, V. Lebed, S. Maingot, et T. de la Rue; il se tient dans l'un des laboratoires de Normandie-Mathématiques.

Prochaines séances

Vendredi 9 juin 2023, 14h (Université de Caen Normandie, Campus 2, Amphi S3 057) Antoine Houlou-Garcia (CESPRA, EHESS) Petites histoires de manipulation du monde avec des chiffres

Je commencerai par lire deux citations contradictoires et donc intéressantes pour leur opposition : Archytas de Tarente : « La mésentente a cessé et la concorde s’est accrue du jour où l’on a inventé le mode de calcul. Grâce à lui en effet, au lieu de l’esprit de surenchère, c’est l’égalité qui règne ; c’est encore lui qui nous met d’accord avec ceux avec qui nous traitons d’affaires. » (fragment cité par Stobée, Florilège, II) Voltaire : « Le pouvoir des nombres fut d'autant plus respecté parmi nous qu'on n'y comprenait rien. » Dictionnaire philosophique, article « Nombre ».
Voici les thèmes qui seront abordés :

  • comment présenter des graphiques pour leur faire dire n'importe quoi ;
  • comment gagner une élection qu'on devrait perdre ;
  • comment les débuts de la statistique ont pu mener à condamner des gens ;
  • comment changer la manière de voir le monde à travers des statistiques.

Voir l'affiche de la conférence.

Séances passées

Lundi 6 mars 2023, 14h (Université le Havre Normandie, UFR des Sciences et Techniques, amphithéâtre de Manneville) Roger Mansuy (Lycée Saint Louis, Paris) Coloriages... et maths Colorier le plan sans qu'il existe deux points à distance 1 de la même couleur. La consigne est simple et pourtant elle amène des questions mathématiques toujours non résolues, la plus célèbre étant appelée « Problème de Hadwiger-Nelson » depuis les années 40. Dans cette présentation accessible, on illustre la difficulté du problème avec quelques coloriages explicites puis on chemine vers les derniers résultats obtenus en 2018-2019. Cela nous amène in fine à considérer l'exemple virtuose obtenu par un gérontologue pour le moins original et l'utilisation de logiciels performants de traitement algorithmique de formules logiques.

Vendredi 3 février 2023, 13h (Université de Caen Normandie, Campus 2, Amphi S3 057) Ramla Abdelatif (Université de Picardie Jules Verne) Qui Est-Ce, qui est-ce? Ce sont les codes correcteurs ! Si vous avez déjà été tenté de mentir à une toute petite question lors d'une partie de Qui Est-ce, ce jeu où votre adversaire doit deviner quel personnage vous avez choisi dans une liste donnée en ne vous posant que des questions fermées (c'est-à-dire où l'on ne peut répondre que par "oui" ou "non"), cet exposé est pour vous ! Nous y verrons, sur un exemple simple de partie, comment votre adversaire peut vous démasquer malgré tout s'il maîtrise un tout petit peu d'algèbre linéaire... et qu'il a une bonne mémoire! Aucun pré-requis mathématique au-delà des connaissances à l'entrée au lycée n'est nécessaire pour comprendre cet exposé.

Mercredi 7 décembre 2022, 15h (Université de Caen Normandie, Campus 2, Amphi S3 44) Leila Schneps (IMJ-PRG) Le syndrome du bébé secoué : abus mathématique et erreurs judiciaires Il est bien connu qu'il est très dangereux de secouer violemment un bébé, un acte qui peut causer des lésions graves et parfois irréversibles. Ce qui est moins connu, par contre, est le fait qu'en présence de certaines lésions du cerveau, les médecins aujourd'hui diagnostiquent un secouement violent « absolument certain », ce qui déclenche immédiatement une procédure légale à l'encontre de la personne qui était avec l'enfant au moment où les symptômes sont apparus, aboutissant la plupart du temps au placement immédiat de l'enfant, suivi d'un procès. Dans cet exposé, nous allons exposer les raisons citées par les médecins experts judiciaires pour justifier leur certitude : elle est bien sûr basée, comme tout diagnostic médical, sur des études médicales et des analyses statistiques. Nous expliquerons le danger de manier des statistiques de façon simpliste, en montrant toute une série d'erreurs d'interprétation graves, qui ont failli donner lieu (ou ont réellement donné lieu) à un grand nombre d'erreurs judiciaires.

Mercredi 16 novembre 2022, 14h (Université de Rouen Normandie, Site du Madrillet, salle de séminaire du LMRS M.01) Gérard Grancher (LMRS) Comment mesure-t-on l'inégalité de répartition des richesses ? Les économistes statisticiens ont imaginé au cours du siècle dernier plusieurs indices mesurant l'inégalité de répartition des richesses : indice de Gini, coefficient de Hoover, ratio de Palma ... Nous proposerons de passer en revue les principaux indices et les interprétations qu'on peut en faire. C'est une occasion de faire quelques calculs mathématiques, pas toujours triviaux, mais aussi d'initier la réflexion sur la fiabilité de ces indices. On parlera aussi de Robin des Bois.

Vendredi 1er avril 2022, 14h (Université de Rouen Normandie, Site du Madrillet, salle de séminaire du LMRS M.01) Paolo Bellingeri (Université de Caen Normandie) Mathématiciennes à l'écran Tout en restant un phénomène très rare, des mathématiciennes apparaissent dans des films, souvent comme protagonistes. Danc cet exposé on va aborder la représentation des mathématiciennes à l’écran, de tout âge et de tout temps, fictives ou réelles, pour repérer les clichés mais aussi les spécificités qui rendent le rôle féminin particulièrement important, pas seulement au point de vue narratif mais aussi pour le message qu'il véhicule.

Mercredi 19 janvier 2022, 14h (Université du Havre) Roger Mansuy (Lycée Saint Louis, Paris) Vivre ou survivre (avec des mathématiques) Un mort du COVID âgé de 80 ans a été privé de 2 ans de vie. Que doit-on penser d'un décès à 90 ans?" Cette blague issue des réseaux sociaux pendant la récente pandémie indique une erreur fréquente de compréhension des indicateurs statistiques. Dans cette intervention, on propose de détailler quelques exemples de grande diffusion (plus légers que la pandémie) utiles pour informer le grand public sur l'espérance de vie ou les probabilités de survie.